mercredi 5 octobre 2022

Lettre à Jean-Yves Le Drian

Par Marylise LEBRANCHU, Charles JOSSLIN, Claudy LEBRETON, Loïc CAURET, Edmond HERVÉ

de PS
2 mins lecture

Cher Jean-Yves,

Nos chemins se sont séparés il y a 5 ans lorsque tu as choisi de quitter le Parti Socialiste et de suivre Emmanuel Macron. Dont acte.

Tu nous expliques aujourd’hui que tu es resté de gauche. Sur France Inter, le 13 mars tu as même déclaré, que pour toi, « le vote utile à gauche c’est Macron ». Malgré la politique injuste d’indemnisation des demandeurs d’emploi, malgré l’absence d’ambition en matière écologique, malgré la désastreuse politique du logement, malgré l’injustice fiscale…

Tu l’as toi-même rappelé dans cette interview, tu as été adhérent du Parti Socialiste pendant 45 ans. Tu as donc vécu le 10 mai 1981. Tu as vu la fierté des électrices et des électeurs qui ont voté François Mitterrand. Par leur vote ils avaient permis la retraite à 60 ans, la 5e semaine de congés payés, la décentralisation, l’abolition de la peine de mort, les lois Auroux…

Avec Lionel Jospin, nous avons fait les 35 heures, les emplois-jeunes, la parité, l’APA…

Le vote pour François Hollande s’est traduit par la retraite à 60 ans pour les carrières longues, le compte pénibilité, le mariage pour tous, l’accord de Paris sur le climat…

Autant de réformes sociales et politiques dont la gauche peut être fière.

Mais cette fois, de quoi pourraient être fiers les électeurs de gauche qui voteraient au premier tour pour Emmanuel Macron ? De permettre de repousser l’âge de départ en retraite à 65 ans ? De supprimer la redevance et ainsi affaiblir le service public de l’audiovisuel ? D’augmenter les droits d’inscription à l’université parce qu’on « ne pas rester durablement dans un système où l’enseignement supérieur n’a aucun prix pour la quasi-totalité des étudiants » ? De casser le service public de l’éducation nationale en transformant les proviseurs en des chefs d’entreprises ? D’imposer des heures de travail aux allocataires des minima sociaux ? C’est donc ça, pour toi, la gauche ?

Les vraies mesures de gauche, qui intègrent à la fois, le social et l’écologie, avec l’augmentation du SMIC de 15% suivie d’une conférence salariale, le développement des énergies renouvelables, la priorité redonnée à l’éducation nationale, c’est Anne Hidalgo qui les porte.

Nous ne te demandons pas de reprendre ta carte au Parti Socialiste, mais simplement d’admettre que le gouvernement auquel tu appartiens, et le candidat que tu soutiens, mènent une politique libérale classique, favorable aux plus forts et profondément inégalitaire. Tu as changé, Jean-Yves. Accepte-le au lieu de tricher et de chercher des justifications.

 Aujourd’hui, tu te retrouves dans le même camp que plusieurs anciens ministres de Nicolas Sarkozy. Peut-être même serez-vous côte à côte pour le prochain meeting de votre candidat. Alors, Jean-Yves épargne nous les autojustifications habituelles de ceux qui ont quitté les combats de la gauche !

 

Marylise Lebranchu – Charles Josselin – Claudy Lebreton – Loïc Cauret – Edmond Hervé

You may also like

Laissez un Commentaire

Parti Socialiste - Saint-Malo / Dinard
Section de Saint-Malo / Dinard
Parti Socialiste
Fédération d’Ille et Vilaine
Secrétaire de Section : Pierre SITE
Trésorier : Christian BAILLEUL

Inscription à la Lettre d'Information - section PS Saint-Malo / Dinard

    Nous suivre

    © 2022 Section de Saint-Malo / Dinard du PARTI SOCIALISTE

    Ce site utilise des cookies pour faciliter votre navigation. Nous supposons que vous êtes d'accord, mais vous avez la possibilité de refuser. J'accepte En savoir plus