jeudi 6 octobre 2022

Santé : ce que les socialistes défendent depuis 2017

Groupe Socialiste - Assemblée Nationale

de PS
2 mins lecture

Parvenir à décrocher, dans un temps raisonnable, un rendez-vous chez un médecin généraliste devient pour un grand nombre de nos concitoyens une source d’inquiétude et même d’angoisse. C’est vrai à la campagne, mais désormais aussi dans certaines villes.

Cette crainte est amplifiée par les fermetures temporaires des services d’urgence qui se sont multipliées au cours des derniers mois, ce qui est une triste première dans notre pays. Enfin, l’épidémie de Covid-19 a aggravé ces préoccupations.

Ces inquiétudes, nous les entendons et les mesurons chaque semaine dans nos circonscriptions : nous avons ainsi été le premier groupe de l’Assemblée Nationale à déposer, dès 2017, une proposition de loi pour trouver rapidement une solution aux déserts médicaux.

Afin de rediriger les médecins vers les déserts médicaux, nous avons proposé que dans les zones suffisamment dotées, un médecin ne puisse s’installer qu’en remplacement d’un autre médecin sur le départ. Nous l’avons reproposé chaque année, et chaque fois la majorité l’a refusé. Et maintenant, nous découvrons que notre proposition figure désormais dans le programme du Président de la République – candidat !

Pour l’hôpital, nous sommes bien conscients « qu’il tient » désormais uniquement grâce au dévouement extraordinaire des soignants et des personnels, à qui nous exprimons toute notre gratitude.

Aussi, dès 2019, bien avant l’émergence du Covid-19, nous avons proposé un plan d’urgence qui comprenait des mesures d’investissement, d’amélioration des conditions de travail pour le personnel, etc. Il a purement et simplement été rejeté par le Gouvernement.

Plus largement, nous avons mené bataille depuis 2017 pour réformer en profondeur notre système de santé en augmentant les budgets des hôpitaux, en luttant contre l’expansion des déserts médicaux, en réduisant massivement les restes à charge, notamment pour les personnes les plus modestes, en lançant un plan massif pour la santé mentale, etc. Nos nombreux amendements et nombreuses propositions de loi présentés ici en témoignent.

Dans le livret disponible ici en téléchargement, vous trouverez la synthèse des combats que nous avons menés à l’Assemblée nationale.

Depuis 2017, notre unique boussole a été de reconstruire une santé, accessible à toutes et tous, de qualité, financée au juste coût, riche de personnels dûment rémunérés et valorisés.

Au Sommaire

  1. Depuis 2017, 2 600 médecins libéraux en moins
  2. Depuis 2017, 13 000 lits d’hôpitaux fermés
  3. Se faire soigner n’a pas le même prix pour tous

You may also like

Laissez un Commentaire

Parti Socialiste - Saint-Malo / Dinard
Section de Saint-Malo / Dinard
Parti Socialiste
Fédération d’Ille et Vilaine
Secrétaire de Section : Pierre SITE
Trésorier : Christian BAILLEUL

Inscription à la Lettre d'Information - section PS Saint-Malo / Dinard

    Nous suivre

    © 2022 Section de Saint-Malo / Dinard du PARTI SOCIALISTE

    Ce site utilise des cookies pour faciliter votre navigation. Nous supposons que vous êtes d'accord, mais vous avez la possibilité de refuser. J'accepte En savoir plus