mercredi 5 octobre 2022

Stop aux violences faites aux femmes

Les propositions du Parti Socialiste

de PS
2 mins lecture

Si l’on écoute la majorité LREM, on a l’impression que la lutte contre les violences faites aux femmes aurait démarré avec elle. Voici ce que la majorité LREM ne veut pas admettre :

  • Places d’hébergement d’urgence : deux fois plus de places créées sous le quinquennat Hollande que sous l’actuel quinquennat;
  • Gratuité du 3919, ouverture du 3919 7j/7, kit de constatation d’urgence, renforcement de l’ordonnance de protection, … : ceci a été mis en place sous le précédent quinquennat, l’actuel quinquennat les a maintenus, et pour certains étendus ;
  • Réponses aux appels du 3919 : la proportion d’appels au 3919 qui sont traités a augmenté de 50% sous le précédent quinquennat, elle a stagné sous ce quinquennat et s’est effondrée en 2020 ;
  • Crédits réellement engagés en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes : + 75% sous le quinquennat Hollande ; +25% depuis 2017.

Les besoins urgents

Ce qu’il faut maintenant, c’est un budget annuel sanctuarisé à 1 milliard d’euros pour augmenter les places d’urgence pour héberger les victimes, ouvrir des centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales, plus soutenir le 3919 qui est le numéro d’écoute pour les femmes victimes de violences, permettre une formation accrue des personnels à l’accueil de parole des victimes (justice, soignants…)

 

 

You may also like

Laissez un Commentaire

Parti Socialiste - Saint-Malo / Dinard
Section de Saint-Malo / Dinard
Parti Socialiste
Fédération d’Ille et Vilaine
Secrétaire de Section : Pierre SITE
Trésorier : Christian BAILLEUL

Inscription à la Lettre d'Information - section PS Saint-Malo / Dinard

    Nous suivre

    © 2022 Section de Saint-Malo / Dinard du PARTI SOCIALISTE

    Ce site utilise des cookies pour faciliter votre navigation. Nous supposons que vous êtes d'accord, mais vous avez la possibilité de refuser. J'accepte En savoir plus